we sign it - L'Appel du Nord

L'Appel du Nord

Voilà bientôt un an qu’Emmanuel Macron est au pouvoir. Sans doute est-ce le temps qu’il aura fallu à chacun pour réaliser que loin du changement promis, Emmanuel Macron poursuit plus durement que ses prédécesseurs une politique libérale qui nous mène à l’impasse. Il ne peut le faire que par la duperie et l’autoritarisme que permet la Vème République dont il use pleinement les rouages.

 

Pour satisfaire l’Europe du fric, Emmanuel Macron défait la France : code du travail, sécurité sociale, droit d’asile, pouvoir d’achat, université, baccalauréat, services publics, organisation de la vie démocratique… tout y passe !

 

Aucune des luttes sociales, démocratiques et environnementales en cours dans le pays n’est réalisée pour les acteurs qui les mènent. La bataille qui s’engage à la SNCF n’est pas la bataille des cheminots pour eux-mêmes. Celles et ceux qui se battent le font pour l’intérêt général, pour une idée de ce qu’est la France et notre République sociale. Parce que, conscient ou non, tout le monde est concerné, il y a urgence à réunir les conditions de la mobilisation de chacun.

 

La journée du 22 mars constitue une base solide pour engager un rapport de force victorieux contre Macron et son monde. Les syndicats de salariés, les fonctionnaires, les retraités, les étudiants et lycéens ont été les déclencheurs de ce mouvement.

 

Partout dans le pays, des citoyens comprennent et sentent le danger pour notre société des politiques poursuivies par ce gouvernement. Parce qu’ils ne travaillent pas dans une entreprise où les syndicats sont présents, parce qu’ils n’ont pas la possibilité de sacrifier une journée de salaire pour faire grève, parce que jusque là, ils ne pensaient pas utile de se mobiliser ou parce qu’ils ne se sentent pas à l’aise avec les formes traditionnelles de mobilisation, beaucoup ne sont pas encore descendus dans la rue alors qu’ils soutiennent le mouvement.

 

Citoyennes et citoyens mobilisés, syndicalistes, militants associatifs ou politiques, c’est notre devoir de faciliter la mobilisation de tous. C’est la raison pour laquelle nous pensons que la perspective d’une grande initiative lors d'un week-end : une grande marche à l’occasion de l’anniversaire de l’accession au pouvoir d’Emmanuel Macron est souhaitable.

 

Par la signature de cet appel, nous signifions notre souhait de voir cette initiative aboutir, notre disponibilité pour participer à son organisation ou à la facilitation de celle-ci. Ensemble, nous dirons à Emmanuel Macron qu’un an, ça suffit et que nous pouvons apporter une alternative crédible à l’impasse qu’il incarne.

 

Nous appelons, en guise de première étape à une marche régionale à Lille, le Samedi 14 Avril à 14h30.

Le 14 avril, ça ruisselle à Lille, le 5 Mai, ça déborde à Paris.



 

Premiers signataires :

 

Frederic Demartelaere - CGT SDIS 

Annie Masse - Sud Santé Sociaux  

Elodie Cloez  -SUD étudiants 

Stephane Leblanc - CGT cheminots

Hugo Vandamme- PCF

Union Syndicale Solidaires Nord  

Jeremy Crespel - EELV 

Laurent Perrin - Génération-s 

Ugo Bernalicis - Député France insoumise

Accardi Rudy - CGT EPSM de Saint-Venant

     Siège au CHSCT et au CAPL de l’EPSM de Saint-Venant

Bruno Isabelle  - enseignante et chercheuse en science politique, SNESUP

Sud Solidaires etudiant.e.s Lille

Stamper Aurélie - Déléguée du personnel Mission Locale / Plie / MDE Métropole Nord-Ouest

Trioux Yves - Syndicaliste Bâtiment-Construction

Benafla Franck - CGT Cheminots

Ginestar Olivier - Délégué CGT Central Carrefour

Brun Cédric - CGT PSA Valenciennes

Vansteenbrugge Gérard - Co-gérant du café citoyen “Les Sarrazins”

Richert Norbert - CGT Communaux de Lille

Dammaretz Denis

Vandecasteele Franck - Auteur-Compositeur-Interprète

Collart Matthieu - Militant CGT

Colpin Pierrick - CGT étudiant (Valenciennes)

Conti Anne - Comédienne

Pique Michèle - Salariée Mission Locale Métropole Nord-Ouest 

Courtois Laurent - Sud Rail

Dargent Christophe – Militant syndical

Demartelaere Frédéric - Collectif National des SDIS de France / CGT SDIS 59

Van Keispelck Yohan - Militant associatif

Duel Thierry - Responsable Communication CGT MEL et conseiller municipal de Wattrelos

Duthilleul Daniel - Secrétaire CGT MEL.

Syndicat SUD Santé-Sociaux 59

Ginestar Carine - Représentante syndicale CGT Carrefour Armentières

Schutt Sylvie - CGT Santé Action Sociale (Denain)

Gruson François - CGT Cheminots

Ferrand Sébastien - Délégué CGT Carrefour Lomme

Jaquinot Yohan - Délégué CGT Carrefour Lomme

Aiboud Kamel - CGT Eolane

Lambert Marc - Sud Rail

Lessart Michael - CGT Carrefour Lomme

Le Coq Aurélien - Syndicaliste étudiant (Sud étudiants)

 

Marié Pascal - CGT Pénitentiaire                      

Rouiti Mehdi

Thesse André - Délégué CGT Carrefour Lomme

Dubus Sébastien - Délégué du personnel Mission Locale / Plie / MDE Métropole Nord-Ouest

 

 

Voilà bientôt un an qu’Emmanuel Macron est au pouvoir. Sans doute est-ce le temps qu’il aura fallu à chacun pour réaliser que loin du changement promis, Emmanuel Macron poursuit plus durement que ses prédécesseurs une politique libérale qui nous mène à l’impasse. Il ne peut le faire que par la duperie et l’autoritarisme que permet la Vème République dont il use pleinement les rouages.

 

Pour satisfaire l’Europe du fric, Emmanuel Macron défait la France : code du travail, sécurité sociale, droit d’asile, pouvoir d’achat, université, baccalauréat, services publics, organisation de la vie démocratique… tout y passe !

 

Aucune des luttes sociales, démocratiques et environnementales en cours dans le pays n’est réalisée pour les acteurs qui les mènent. La bataille qui s’engage à la SNCF n’est pas la bataille des cheminots pour eux-mêmes. Celles et ceux qui se battent le font pour l’intérêt général, pour une idée de ce qu’est la France et notre République sociale. Parce que, conscient ou non, tout le monde est concerné, il y a urgence à réunir les conditions de la mobilisation de chacun.

 

La journée du 22 mars constitue une base solide pour engager un rapport de force victorieux contre Macron et son monde. Les syndicats de salariés, les fonctionnaires, les retraités, les étudiants et lycéens ont été les déclencheurs de ce mouvement.

 

Partout dans le pays, des citoyens comprennent et sentent le danger pour notre société des politiques poursuivies par ce gouvernement. Parce qu’ils ne travaillent pas dans une entreprise où les syndicats sont présents, parce qu’ils n’ont pas la possibilité de sacrifier une journée de salaire pour faire grève, parce que jusque là, ils ne pensaient pas utile de se mobiliser ou parce qu’ils ne se sentent pas à l’aise avec les formes traditionnelles de mobilisation, beaucoup ne sont pas encore descendus dans la rue alors qu’ils soutiennent le mouvement.

 

Citoyennes et citoyens mobilisés, syndicalistes, militants associatifs ou politiques, c’est notre devoir de faciliter la mobilisation de tous. C’est la raison pour laquelle nous pensons que la perspective d’une grande initiative lors d'un week-end : une grande marche à l’occasion de l’anniversaire de l’accession au pouvoir d’Emmanuel Macron est souhaitable.

 

Par la signature de cet appel, nous signifions notre souhait de voir cette initiative aboutir, notre disponibilité pour participer à son organisation ou à la facilitation de celle-ci. Ensemble, nous dirons à Emmanuel Macron qu’un an, ça suffit et que nous pouvons apporter une alternative crédible à l’impasse qu’il incarne.

 

Nous appelons, en guise de première étape à une marche régionale à Lille, le Samedi 14 Avril à 14h30.

Le 14 avril, ça ruisselle à Lille, le 5 Mai, ça déborde à Paris.



 

Premiers signataires :

Frederic Demartelaere - CGT SDIS 

Annie Masse - Sud Santé Sociaux  

Elodie Cloez  -SUD étudiants 

Stephane Leblanc - CGT cheminots

Hugo Vandamme- PCF

Union Syndicale Solidaires Nord  

Jeremy Crespel - EELV 

Laurent Perrin - Génération-s 

Ugo Bernalicis - Député France insoumise

Accardi Rudy - CGT EPSM de Saint-Venant

     Siège au CHSCT et au CAPL de l’EPSM de Saint-Venant

Bruno Isabelle  - enseignante et chercheuse en science politique, SNESUP

Sud Solidaires etudiant.e.s Lille

Stamper Aurélie - Déléguée du personnel Mission Locale / Plie / MDE Métropole Nord-Ouest

Trioux Yves - Syndicaliste Bâtiment-Construction

Benafla Franck - CGT Cheminots

Ginestar Olivier - Délégué CGT Central Carrefour

Brun Cédric - CGT PSA Valenciennes

Vansteenbrugge Gérard - Co-gérant du café citoyen “Les Sarrazins”

Richert Norbert - CGT Communaux de Lille

Dammaretz Denis

Vandecasteele Franck - Auteur-Compositeur-Interprète

Collart Matthieu - Militant CGT

Colpin Pierrick - CGT étudiant (Valenciennes)

Conti Anne - Comédienne

Pique Michèle - Salariée Mission Locale Métropole Nord-Ouest 

Courtois Laurent - Sud Rail

Dargent Christophe – Militant syndical

Demartelaere Frédéric - Collectif National des SDIS de France / CGT SDIS 59

Van Keispelck Yohan - Militant associatif

Duel Thierry - Responsable Communication CGT MEL et conseiller municipal de Wattrelos

Duthilleul Daniel - Secrétaire CGT MEL.

Syndicat SUD Santé-Sociaux 59

Ginestar Carine - Représentante syndicale CGT Carrefour Armentières

Schutt Sylvie - CGT Santé Action Sociale (Denain)

Gruson François - CGT Cheminots

Ferrand Sébastien - Délégué CGT Carrefour Lomme

Jaquinot Yohan - Délégué CGT Carrefour Lomme

Aiboud Kamel - CGT Eolane

Lambert Marc - Sud Rail

Lessart Michael - CGT Carrefour Lomme

Le Coq Aurélien - Syndicaliste étudiant (Sud étudiants)

Marié Pascal - CGT Pénitentiaire                      

Rouiti Mehdi

Thesse André - Délégué CGT Carrefour Lomme

Dubus Sébastien - Délégué du personnel Mission Locale / Plie / MDE Métropole Nord-Ouest

 

Signer

Diffusez auprès de votre entourage